La Lettre du Musicien | Ariane  | Festival International Jules Massenet

" On garde aussi en memoire la belle voix d'Anne Pareuil dans le rôle de Perséphone (crée par Lucy Arbell) dont le timbre grave convient parfaitement aux tourments de la reine des Enfers".  Philippe Tahnh

Das Opernglas " Anne Pareuil en revanche donnait au rôle dense de contralto de Perséphone, le rayonnement de l'acceptation du destin avec un mezzo équilibré et d'une tranquille fluidité."  W.Kutzschbach

Der Neue Merker | Pelléas et Mélisande | Teatro Massimo di Palermo 

" Für die kurze Partie der Geneviève ist der pastose Alt von Anne Pareuil eine wahre Luxusbesetzung".   Dirk Altenaer

Mundo Classico | Pelléas et Mélisande | Opéra Royal de Wallonie 

"Anne Pareuil, convocada para sustituir Hnnah Schauer para Geneviève, fue una magnífica sorpresa con su timbre cobrizo y su buena actuación e dicción".   Jorge Binaghi

Opera Magazine | Dialogues des Carmélites | Opéra National de Corée | Séoul

"Remplaçant Sylvie Brunet,  Anne Pareuil est une excellent madame de Croissy, rôle qu'elle connait  parfaitement . La voix généreuse , n'exclut ni l'autorité ni l'émotion. Elle meurt de manière saisissante dans les bras de Blanche, gardant bouche ouverte le rictus figé d'une ultime souffrance tandis que le noir se fait."    J.Cl.Proust

L'Est Républicain | Le Comte Ory | G.Rossini | Opéra de Metz 

"Les seconds rôles sont magnifiquement assurés surtout Anne Pareuil en Dame Ragonde, femme esseulée en manque de bras virils et qui ne demanderait qu'à succomber".  Paul Leboeuf