D'origine franco-italienne, Anne Pareuil passe ses premières années de vie en Côte d’Ivoire (Afrique) puis revient à Paris où elle entame des études de chant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Jane Berbié qui découvrira sa voix grave et sa forte personnalité artistique .

Elle obtient:

  • le Premier Prix au Concours des Maîtres du Chant Français (assorti des Prix Spéciaux d’Art Lyrique et des Editions Durand).

  • Le Prix Maurice Ravel au Concours International du Tryptique pour son interprétation des Histoires Naturelles . A cette occasion le compositeur Daniel-Lesur lui offrira de l’accompagner lui-même au piano dans ses mélodies comme Clair Comme le Jour en récital à la Salle Cortot.

 

Puis Anne intègre l’École d’Art Lyrique de l’Opéra de Paris-Bastille, où elle est immédiatement engagée par monsieur Jean-Marie Blanchard dans la production des Brigands de J.Offenbach, mise en scène par Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff.
L’année suivante, elle fera partie de Dialogues des Carmélites de F. Poulenc dirigés par Cyril Diederich et mis en scène par Alain Garichot au Palais Garnier dans le rôle de Mère Marie de l’Incarnation .

Anne a poursuivi l’étude de ses rôles successivement avec Vera Rozsa à Londres, Nadine Denize et Joceline Taillon et depuis 2007 avec Alexandrina Milcheva à Sofia.

 

A l’âge de vingt-quatre ans, Anne Pareuil est parrainée par José van Dam auprès du public parisien lors d’un récital en duo au Théâtre de Paris-Châtelet et débute rapidement dans diverses productions lyriques européennes.

 

Maison de Radio-France : Rossweisse, Der Ring des Nibelungen de R.Wagner pour Radio- France,

dir. Marek Janowsky.

 

Opéra du Rhin :

Feodor, Boris Godounov de M.Moussorgski.

 

Kassel Theater (Germany), Opéra des Flandres, Radio de Varsovie :

Die Dritte Freundin, Silent Screams de E.Knapik et Jan Fabre .

 

Opéra de Paris-Bastille :
J.Offenbach: Les Brigands, une Campagnarde, la Duchesse.
F.Poulenc : Dialogues des Carmélites, Mère Marie de l'Incarnation.
J.Charpentier: Louise, Gertrude (doublure ).
P.Dukas: Ariane et Barbe-Bleue, La Nourrice (doublure de Jane Henschel, Tokyo Tour).

 

Capitole de Toulouse, mises en scène Nicolas Joël, direction Michel Plasson :
Mère Jeanne / Dialogues des Carmélites de F.Poulenc.
Gertrude / Louise de G.Charpentier, doublure de Nadine denize, rôle de La Mère.
Suzuki / Madama Butterfly de G.Puccini, double distribution avec Alexandrina Miltcheva.

La Maestra delle Novizie / Suor Angelica de G.Puccini.

 

Opéra de Nice :
La Nourrice/ Ariane et Barbe-Bleue de Paul Dukas avec Edwige Fassbender, production P.E.Fourny.
Alissa/ Lucia di Lammermoor avec Annick Massis et Rolando Villazòn, production Paul-Emile Fourny.

 

Théâtre Esplanade de Saint-Etienne :
Perséphone / Ariane au Festival International Jules Massenet, mise en scène Jean-Louis Pichon, direction Laurent Campellone.
La Cieca / La Gioconda de A.Ponchielli, production Jean-Louis Grinda, direction L.Campellone.

L’Abuela / La Vida Breve de Manuel de Falla, mise en scène Paul-Emile Fourny, direction Maximiliano Valdès.
La Périchole, J.Offenbach, rôle titre , mes Adriano Sinivia.

 

Opéra de Toulon :
Taven/ Mireille de Ch.Gounod, direction Alain Guingal, mise en scène Paul-Emile Fourny.

Opéra de Bordeaux :
Oreste/La Belle Hélène de Jacques Offenbach, production Jérôme Savary.

 

Opéra de Lille :
La Mère et l'Ecureuil / L'Enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel.

 

Opéra-Comédie de Metz :
Mary / Der Fliegende Holländer de R.Wagner.
Madame Larina/ Eugene Onegin de P.Tchaïkovski.
Dame Ragonde / Le Comte Ory de G.Rossini.
Dritte Dame / Die Zauberflöte de W.A.Mozart.
The Old Baroness / Vanessa de S.Barber (création européenne).

Marcellina / Le Nozze di Figaro de W.A.Mozart.
Madame de Croissy / Dialogues des Carmélites de F.Poulenc.

 

La Maestranza de Séville (Espagne) : 

La Mère d’Antonia / Les Contes d’Hoffmann avec Ruggiero Raimondi et Maria Bayò.

 

A l'Opéra Royal de Wallonie , Anne Pareuil donne successivement :
Marcellina / Le Nozze di Figaro de W.A.Mozart.
Edwige / Guillaume Tell de G.Rossini.
Die Erste Dienerin / Elektra de R.Strauss, doublure répètition du rôle de Klytemnestras.

Geneviève / Pelléas et Mélisande de Cl.Debussy ,nouvelle production de Philippe Sireuil , dir. Patrick Davin.

 

Teatro Massimo di Palermo (Sicile) :
Geneviève / Pelléas et Mélisande de Cl.Debussy, mise en scène Pier’Alli, direction Gabriele Ferro.

 

Teatro Massimo di Catania (Sicile) :
Mercedes / Carmen de G.Bizet avec Luciana d’Intino, direction Marc Soustrot.

Mère Jeanne / Dialogues des Carmélites de F.Poulenc aux côtés de Nadine Denize.

Dame Marthe / Faust de Ch.Gounod avec Maria Bayò, Robert Nagy et Alastair Miles.

 

A la Beethovenhalle de Bonn (Allemagne), Anne Pareuil a donné en concert :

Le Roi David d’A.Honegger .
Dialogues des Carmélites de F.Poulenc, dir. Marc Soustrot.

 

Hong Kong Opera (Chine) :
Marcellina dans Le Nozze di Figaro de W.A.Mozart, production Maurizio di Mattia, dir. Bruno Dal Bon.

 

International Music Festival Macao (Chine) :
Gertrude dans Roméo et Juliette de Ch.Gounod, direction Jacques Delacôte.

Mamma Lucia dans Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni, prod. Henry Akina.

 

Korean National Opera/ Seoul Arts Center, Séoul (Corée du Sud) :
Madame de Croissy dans Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc, création en Asie de l’oeuvre, direction Mo Daniel Kawka, mise en scène Stanislas Nordey.

 

Anne Pareuil débute aux Etats-Unis dans la création américaine des Evocations d’Albert Roussel sous la direction de Pascal Verrot, ainsi que dans un récital de mélodies d’Ernest Chausson, à l’International Festival Institute at Round Top (Austin-Texas) et se produit régulièrement au Festival International de Musique de Macau (Chine) ainsi qu’à l’Opéra de Hong Kong où elle a interprèté Marcellina des Nozze di figaro de W.A.Mozart ainsi que Mamma Lucia dans Cavalleria Rusticana de P.Mascagni à l’automne 2006.


Anne se fond autant dans les œuvres du répertoire français, Barbe-Bleue de Paul Dukas, Geneviève dans Pelléas et Mélisande, Padmâvati, Taven dans Mireille , Dalila,  le vérisme italien (La Gioconda de A.Ponchielli), enfin allemand (R.Wagner), que dans le monde de la mélodie, du lied ou de la musique sacrée .

 

 

CONCERT

Parallèlement à sa carrière théâtrale, Anne Pareuil se produit chaque année lors de récitals de mélodies et lieder.
Son répertoire comporte notamment les cycles suivants :

Les Histoires Naturelles de Maurice Ravel, son cycle fétiche.
La Chanson de Bilitis , Le Promenoir des Deux Amants de Claude Debussy .
Le Poème de l’Amour et de la Mer d’Ernest Chausson .
Cinq Épitaphes de Pierre Vellones.
Les Folk Songs de Luciano Berio .
Les Enfantines de Modest Moussorgski .
La Rapsodie pour Contralto et Chœur d’hommes, Berceuses (Opus 91) de Johannes Brahms .

Die Kindertotenlieder et Lieder eines Fahrenden Gesellen de Gustav Mahler .
Choix de Lieder de Hugo Wolf et Richard Strauss.

 


Anne Pareuil s’exprime régulièrement à travers la musique sacrée :

 

Requiem, Die Krönungs Messe (Paris,France) Gloria, Motetti A.Vivaldi (Paris,France) Stabat Mater, G.Pergolesi (Orchestre de Bourgogne)
Stabat Mater (Paris,France) et La Petite Messe Solennelle, G.Rossini (Amiens)
Te Deum, M.A.Charpentier (Köln,Allemagne)

Neuvième Symphonie, Messe en Ut Majeur, L Van Beethoven (France, Salle Pleyel) Coronation Ode, Elgar (Bruxelles,Belgique-Cirque d’Hiver, Paris)
La Terre Promise (Cirque d’Hiver, Paris)
Requiem, M.Duruflé (Köln,Allemagne)

Le Roi David, Honnegger (Bonn, Allemagne)

 

Anne Pareuil est régulièrement invitée aux jurys de classes de chant et scène:

  • Université de Kansas City Missouri (USA), 1998.

  • Conservatoire de Musique de la ville de Metz, 2002.

  •  Conservatoire du 10ème Arrondissement de Paris, classe de scène, 2006.

  •  Conservatoire à Rayonnement Départemental de l’Aveyron, 2011. 
     

 

  • « Voix Ambassadrices », récitals d’air et duo d’opéras avec la soprano chinoise Yuanyuan LI en France ainsi qu’à Beijing et Shanghaï (Chine) dans le cadre du 50ème Anniversaire de la reprise des relations diplomatiques France-Chine.

       Projet Labellisé Institut Français, 50 Aire France-Chine.

       Automne 2014 - Pays de la Loire, NCPA (Opéra de Beijing), Musée d’Art Moderne Dodu, Reignwood Theatre à        Beijing, Heng Yuan Xiang Theatre (Shanghaï).

  • Stabat Mater de G.B.Pergolesi avec l’Orchestre De Corse, avril 2015. avec Michèle Mastrani, soprano.

  • « L'Épouse du soleil ou l'opéra de Maintenon», un parcours géographique et musical de la vie de Françoise d’Aubigné, épouse secrète du Roi Louis XIV, écrit et conçu par Anne Pareuil.

       Anne Pareuil www.annepareuil.com et Thomas Morris (ténor, acteur) www.thomas-morris.com

       Showambassy Productions. Juillet/août 2015.

       Reprise de Production « LIEDERABEND », 2015-2016. Schubert, Schumann,Strauss, Brahms, Wolf.
       Anne Pareuil, mezzo-alto, Sylvain Combaluzier, piano. 

  • Melodie Recital, Burgh House and Museum, Londres, mai 2016, Alice Turner, piano

 

 

 

 

  • Wix Facebook page
  • Wix Twitter page
  • Wix Google+ page